L'espace partenaires Noir et Or #2

 

Chers amis,

Dorénavant et jusqu’à la fin juin, tous les mercredis, nous avons le plaisir de vous proposer de découvrir, ou redécouvrir l’un de nos partenaires.

Ce mercredi, rencontre avec Johann LE CORRE, agent d'assurances dans la société AVIVA PONTIVY, qui accompagne le Stade Pontivyen depuis presque 6 ans !
Bonne lecture à tous.

 

 

 

Bonjour Johann, pouvez-vous nous parler de votre entreprise ?

Nous la présenter.

 

Nous sommes une société d’assurances et seulement assurances, nous proposons tous types d’assurances que ce soit pour les particuliers, les professionnels, les agriculteurs et les entreprises.

Sur Pontivy nous avons notre agence au 5 rue de Rivoli (proche de la poste). Notre équipe se compose de 2 agents généraux, Marina NICOLLO mon associé installée depuis 2007 et moi depuis début 2020. Nous avons 3 collaborateurs, Maryse, Camille et Florian. Nous sommes une agence de proximité et nous accompagnons donc nos clients à toutes les étapes et surtout lors des sinistres qu’ils subissent.

 

 

 

Pouvez-vous décrire le lien qu’il y a entre le club et vous ? Etes-vous proche du club ?

 

En tant que joueurs de BAUD FC, le Stade P reste un adversaire que j’ai toujours aimé rencontrer car j’y connais un peu de monde.

Mais ce club a aussi, été une terre d’accueil pendant 3 ans, puisque pendant mes années d’internat au lycée je m’y entrainais tous les mercredis avec Gilles ROLLAND, Aurélien ROBIC et Ronan LE GOFF.

 

Mon associé à son fils, Ilan qui est joueur depuis 5 ans au Stade.

 

 

 

Comment êtes-vous devenu partenaire du club ?

 

Je suis arrivé chez AVIVA en 2011 en tant que collaborateur nous étions déjà partenaire donc vous dire comment je ne pourrais pas. Je sais que nous sommes devenus partenaire maillot pour l’école de foot vers 2015-2016 avec l’approche de l’équipe du bureau de l’époque. Depuis nous continuons de travailler avec Steven LE PLENIER pour la pérennité de ce partenariat.

 

 

 

Quelle image avez-vous du club ?

 

L’image d’un club familial où toutes les générations se croisent des jeunes aux moins jeunes, il suffit de venir un samedi pour retrouver toutes ces générations au Faubourg de Verdun avec des joueurs, des supporters et des bénévoles.

 

 

 

Vous pratiquez peut-être vous-même un ou plusieurs sports ? Si oui lesquels ?

 

Je pratique seulement du football, même si actuellement je fais plus de footing que de football.

 

 

 

Pourquoi soutenir le Stade Pontivyen ? Tant au niveau partenaire mais peut-être aussi supporter … ?

 

Parce que nous y avons une attache personnelle mais aussi parce que notre agence est à Pontivy et nous souhaitons soutenir les associations qui plus est une association à notre image et un club de football.

En tant que supporter oui mais seulement quand ce n’est pas contre BAUD FC (blague)  

 

 

 

Vous avez certainement une anecdote à nous raconter sur le club ?

 

Parler de la dernière rencontre serait un affront à mes amis du Stade P, n’est-ce pas Kevin ? (Blague).

 

Alors parlons des années lycée, à Joseph Loth, où nous étions dans le même groupe de 15 ans DRH, la rivalité Baud FC – Stade P était, pour nous, grande à cette époque et le sujet le plus important de nos journées (rire)

Le lundi matin chaque clan s’installait de son coté, dans le grand hall, pour scruter le journal et y retrouver le classement à jour car le classement de la FFF sur internet ne l’était pas. En fonction des résultats et du classement de chacun, il y avait des lundis où il était préférable de ne pas se croiser et d'éviter le sujet football. 

 

 

 

Sportivement parlant, que souhaitez-vous au Stade Pontivyen pour la saison prochaine ?

 

Premièrement de rejouer et de faire une saison complète comme pour tous les clubs amateurs.

Ensuite pour le Stade P un maintien en N3 et dans chacun des niveaux séniors (R2, R3 et D3)

 

 

 

 

Johann, nous le savons, tu as encore beaucoup d’amis chez les Noir et Or, n’aimerais-tu pas revenir évoluer avec eux un de ces jours ?

 

A la belote ou au palet, pourquoi pas, mais pas avec Jocelyn ou Johan.

 

 

 

Avez-vous quelque chose à ajouter pour clôturer cet entretien ?

 

A mes amis, mes connaissances et nos clients chez les Noir et Or, j’espère vous revoir très vite sur et au bord des terrains.

 

 

Réalisé par Justin JOSSET