Le blog de pierre

Ils ont marqué la vie du Stade Pontivyen #21
image_diaporama: 

Chers amis,

Notre rubrique "ils ont marqué la vie du Stade Pontivyen".
Ce samedi, Julien Rivalan, apprécié de tous par ses qualités humaines, sa longévité et sa fidélité au club font de lui un joueur et un acteur majeur de ces quinze dernières années. Le bubryate nous parle de son Stade et de ses années inoubliables sous nos couleurs...
Bonne et belle lecture  à tous !

 

- Bonjour Julien, peux-tu te présenter ?

 

Bonjour à toutes et tous, j’ai 33 ans bientôt 34, je suis marié à Céline et nous avons deux garçons, Malo 5 ans et Louis 20 mois. J’habite à PLUMELIN et je travaille au Crédit Agricole.

- Quel a été ton parcours footballistique ?

 

J’ai fait mes débuts à l’AS BUBRY, à l’âge de 5 ans jusqu’à mes 11 ans. Après un passage d’un an à la GSI, j’ai rejoint le FC LORIENT pendant 2 saisons avant de revenir à la GSI pendant 5 années. Je suis au Stade Pontivyen depuis 2007 ce qui fait de moi le plus jeune de l’équipe ;-)

- Présente nous ton parcours Stadiste plus en détail ?

 

Depuis que je suis au club, j’ai pas mal visité les terrains de BRETAGNE, d’abord sous la houlette de Mike ORHAND, puis ensuite de FRED LE GAILLARD et aujourd’hui de Phil LE BRUN. Avec le club, j’ai connu deux descentes en 2009 et en 2015 mais surtout des montées en DSE en 2010, en DH en 2012, R1 en 2017 et N3 en 2018.

Comment parler de mon parcours stadiste sans évoquer les émotions de la coupe de France et cette ferveur avec des matchs de gala contre Concarneau, Changé, Luçon, le VOC, Le Poirée/vie, Cesson et la prépa de rêve, St Brieuc, Laval, Avranches, Guingamp à 2 reprises et le FC Lorient.

 

- Ton meilleur souvenir au club ? 

 

J’ai beaucoup de beaux souvenirs sur et en dehors du terrain… mais le 32ème de finale contre Guingamp au Roudourou reste sans conteste le plus fort.

- Ton pire souvenir au club ?

 

Je dirais les blessures de Mathias et Brieuc à PLOUZANE qui étaient particulièrement impressionnantes.

- Le meilleur joueur que tu aies côtoyé au SP ?

 

J’ai joué et joue encore avec beaucoup de très bons joueurs. Le collectif reste à mon sens la plus grande force du Stade. Après si je dois donner un nom, je dirais Diego CLEDY, un vrai renard des surfaces et pour son parcours !

 

- Lorsque l'on te parle du SP, quels mots te viennent à l'esprit pour décrire le club ?

 

Passion, compétition, et convivialité.

- Que  t'inspire le niveau sportif des différentes équipes du club actuellement (Jeunes et Senior) ?

 

Le niveau actuel est juste admirable. Le club progresse et se structure d’année en année. Je salue le très bon travail fait à tous les niveaux du club.

- Si il y avait une saison à retenir pour le club, laquelle ça serait pour toi ?

 

La saison 2018-2019 avec le maintien en N3 et le parcours de coupe de France jusqu’au Roudourou.

- Si tu as quelques mots pour qualifier un siècle d'histoire autour du ballon rond au SP ?

 

Difficile de parler d’un siècle d’histoire tant il me manque des informations mais une chose est sure, il fait bon vivre et jouer au foot au Stade Pontivyen. Les générations se suivent et se transmettent les valeurs du club, à la fois de compétition mais aussi et surtout de camaraderie et c’est là le principal…

- As-tu une anecdote à raconter depuis le temps que tu es au club ?

 

Vu le niveau des 3èmes mi-temps au Stade Pontivyen, il y aurait pas mal d’histoires à raconter mais je dois rester soft.

Je pense au jour de la montée en N3. Nous avons fait un cortège de voiture pour traverser Pontivy, on a mis un tel bordel avec les chants, les klaxons que la Rue Nationale était devenue nos champs Elysées !!!

 

- Peux-tu nous donner ton Onze De Légende Stadiste ?

 

Difficile de donner un onze de légende puisque je ne connais pas tous les joueurs qui ont portés et défendus les couleurs du stade.

Le groupe que j’aimerais aligner si j’étais coach :

Malo ROLLAND, Fabrice LE STRAT, Gaël LE DOUARIN, Mathieu RIOU, Mathias LE PABIC, Gwen JUGANT, Mickael LE GUEVEL, Johan GUEHENNEUX, Tony DA COSTA, Damien LE DIVENAH, P LE HELLOCO, Momo LARBI, Fred LE GAILLARD, Kevin LE SAUCE, Diego CLEDY

 

- As-tu un dernier message à passer au peuple jaune et noir ?

 

Je vous donne à toutes et tous RDV pour fêter le centenaire et partager de vive voix les histoires du Stade Pontivyen. Connaissant les valeurs du Stade, aucun doute que cette fête sera mémorable !!!

 

 

Questions décalées

 

Mieux te connaître :

 

Ton premier club ? AS BUBRY

Quel est le surnom dont tu es le plus fier ? Pas un surnom mais quand j’entends mes enfants dire « papa »

Ton expression favorite ? «C’est pas faux »

Ton plat préféré ? Spaghetti bolognaise

Ta boisson préférée ? Une bonne bière

Messi ou Ronaldo ? Les deux

Zidane ou Platini ? Zidane

Si tu étais un sportif ? Roger FEDERER

Si tu étais un humoriste ? François DAMIENS

Si tu étais une émission ? Koh lanta

Si tu étais un super pouvoir ? Allez : LA VITESSE ;-)

Si tu étais un héros de dessin animé ? Astérix

 

Questions sur tes anciens coéquipiers :

Qui était les plus..

Le plus chambreur ? Malo ou Baptiste

Le plus technique ? Momo Larbi et Fred Le Gaillard

Le plus joyeux ? Jocelyn Rolland, toujours la banane

Le plus mauvais perdant ? Daco et Gael

Le plus grincheux ? Daco et Gael quand ils perdent

Le roi de la 3ème mi-temps ? Oh la ! Dur de départager - Kev Le Sauce

diaporama o/n: 
1
type_actualite: 
Actualités générales
L'espace partenaires Noir et Or #3
image_diaporama: 

Chers amis,

Dorénavant et jusqu’à la fin juin, tous les mercredis, nous avons le plaisir de vous proposer de découvrir, ou redécouvrir l’un de nos partenaires.

Ce mercredi, rencontre avec Frédéric PRIOUX gérant de l'entreprise GO SPORT Pontivy, partenaire fidèle qui accompagne le Stade Pontivyen depuis 17 ans !

Bonne lecture à tous.

 

 

 

 

Bonjour Frédéric, durant cette période, quels sont les principaux défis auxquels vous devez faire face ?

 

L’arrêt total de notre activité pèse très lourd. Et pendant cette période, nous devons continuer à porter financièrement un stock dormant, c’est notre principal enjeu.

Ensuite nous devrons ouvrir dans les meilleures conditions à la fois sur un plan sanitaire mais également sur un plan commercial.

Nous devons donc tout mettre en œuvre pour que la reprise d’activité soit très bonne après cette période de frustration.

 

 

 

 

Pouvez-vous nous parler du lien qui existe entre GOSPORT et les Noir et Or ?

 

C’est un lien historique. Je suis arrivé en 2003 à PONTIVY. J’ai repris un magasin qui avait une activité très développée avec les clubs sportifs de la région… et au lendemain de mon arrivée, mon tout premier rendez-vous a été organisé avec le Stade Pontivyen, je m’en souviens très bien.  Depuis, nous n’avons pas cessé de travailler ensemble avec un partenariat qui, au fil du temps, s’est adapté aux besoins et à l’évolution du club.

 

 

 

 

Quelle image avez-vous du club ?

 

C’est l’image d’un club « familial » qui sait associer l’ambition sportive et la convivialité.

 

 

 

 

Pratiquez-vous un ou plusieurs sports ? Si oui lesquels ?

 

J’ai été footballeur pendant de très nombreuses années et je pratique actuellement la course à pied et le vélo en mode « loisirs ».

 

 

 

 

Pourquoi soutenir le Stade Pontivyen ? En tant que partenaire mais aussi en tant que supporter ?

 

Pour ses valeurs, pour ses résultats sportifs, et aussi pour le rayonnement du sport à Pontivy. Nous avons aujourd’hui la chance d’avoir de nombreux clubs sportifs pontivyens qui obtiennent de très bons résultats à la fois sur le plan local mais aussi sur le plan national. Nous devons nous en réjouir car cela contribue au développement du sport et de ses valeurs dans notre région.

 

 

 

 

Avez-vous une anecdote à nous raconter sur le club ?

 

Elle est personnelle. J’ai tenté de reprendre le foot à la création de l’équipe « vétéran » du club et cette reprise n’a pas été très réussie !

Je me suis blessé lors du premier match après une dizaine de minutes de jeu et mon second match, quelques semaines plus tard, n’a pas duré plus de vingt minutes. Je me suis à nouveau blessé… Au cumul, je n’ai pas dû faire plus d’un match complet sur toute la saison. J’ai ensuite abandonné, par dépit !

 

 

 

 

Sportivement parlant, que souhaitez-vous au Stade Pontivyen pour la saison prochaine ?

 

Je souhaite évidemment le meilleur ! Mais je pense qu’il est compliqué de se prononcer sur les ambitions des équipes après une année aussi difficile sportivement… il faudra surtout réussir la reprise après des mois de quasi-inactivité.

 

 

 

 

Devons-nous nous attendre à un nouveau partenariat, étant donné qu’Etienne, votre fils, rejoint les équipe séniors Noir et Or ?

 

Etienne joue effectivement au club depuis ses débuts. Il va maintenant rejoindre les équipes seniors. Je vais donc le suivre et pouvoir augmenter mon partenariat… en lui offrant, pour l’occasion, une nouvelle paire de chaussures de foot ;)

 

 

 

 

Avez-vous quelque chose à ajouter pour clôturer cet entretien ?

 

Je souhaite que les relations que nous entretenons entre le club et notre magasin puissent durer encore de très nombreuses années pour pouvoir, avec nos moyens, accompagner au mieux les ambitions du club…. Et permettre ainsi de saluer le travail effectué par les nombreux bénévoles du Stade.

 

 

 

réalisée par Justin JOSSET

diaporama o/n: 
1
type_actualite: 
Actualités générales
L'espace partenaires Noir et Or #2
image_diaporama: 

 

Chers amis,

Dorénavant et jusqu’à la fin juin, tous les mercredis, nous avons le plaisir de vous proposer de découvrir, ou redécouvrir l’un de nos partenaires.

Ce mercredi, rencontre avec Johann LE CORRE, agent d'assurances dans la société AVIVA PONTIVY, qui accompagne le Stade Pontivyen depuis presque 6 ans !
Bonne lecture à tous.

 

 

 

Bonjour Johann, pouvez-vous nous parler de votre entreprise ?

Nous la présenter.

 

Nous sommes une société d’assurances et seulement assurances, nous proposons tous types d’assurances que ce soit pour les particuliers, les professionnels, les agriculteurs et les entreprises.

Sur Pontivy nous avons notre agence au 5 rue de Rivoli (proche de la poste). Notre équipe se compose de 2 agents généraux, Marina NICOLLO mon associé installée depuis 2007 et moi depuis début 2020. Nous avons 3 collaborateurs, Maryse, Camille et Florian. Nous sommes une agence de proximité et nous accompagnons donc nos clients à toutes les étapes et surtout lors des sinistres qu’ils subissent.

 

 

 

Pouvez-vous décrire le lien qu’il y a entre le club et vous ? Etes-vous proche du club ?

 

En tant que joueurs de BAUD FC, le Stade P reste un adversaire que j’ai toujours aimé rencontrer car j’y connais un peu de monde.

Mais ce club a aussi, été une terre d’accueil pendant 3 ans, puisque pendant mes années d’internat au lycée je m’y entrainais tous les mercredis avec Gilles ROLLAND, Aurélien ROBIC et Ronan LE GOFF.

 

Mon associé à son fils, Ilan qui est joueur depuis 5 ans au Stade.

 

 

 

Comment êtes-vous devenu partenaire du club ?

 

Je suis arrivé chez AVIVA en 2011 en tant que collaborateur nous étions déjà partenaire donc vous dire comment je ne pourrais pas. Je sais que nous sommes devenus partenaire maillot pour l’école de foot vers 2015-2016 avec l’approche de l’équipe du bureau de l’époque. Depuis nous continuons de travailler avec Steven LE PLENIER pour la pérennité de ce partenariat.

 

 

 

Quelle image avez-vous du club ?

 

L’image d’un club familial où toutes les générations se croisent des jeunes aux moins jeunes, il suffit de venir un samedi pour retrouver toutes ces générations au Faubourg de Verdun avec des joueurs, des supporters et des bénévoles.

 

 

 

Vous pratiquez peut-être vous-même un ou plusieurs sports ? Si oui lesquels ?

 

Je pratique seulement du football, même si actuellement je fais plus de footing que de football.

 

 

 

Pourquoi soutenir le Stade Pontivyen ? Tant au niveau partenaire mais peut-être aussi supporter … ?

 

Parce que nous y avons une attache personnelle mais aussi parce que notre agence est à Pontivy et nous souhaitons soutenir les associations qui plus est une association à notre image et un club de football.

En tant que supporter oui mais seulement quand ce n’est pas contre BAUD FC (blague)  

 

 

 

Vous avez certainement une anecdote à nous raconter sur le club ?

 

Parler de la dernière rencontre serait un affront à mes amis du Stade P, n’est-ce pas Kevin ? (Blague).

 

Alors parlons des années lycée, à Joseph Loth, où nous étions dans le même groupe de 15 ans DRH, la rivalité Baud FC – Stade P était, pour nous, grande à cette époque et le sujet le plus important de nos journées (rire)

Le lundi matin chaque clan s’installait de son coté, dans le grand hall, pour scruter le journal et y retrouver le classement à jour car le classement de la FFF sur internet ne l’était pas. En fonction des résultats et du classement de chacun, il y avait des lundis où il était préférable de ne pas se croiser et d'éviter le sujet football. 

 

 

 

Sportivement parlant, que souhaitez-vous au Stade Pontivyen pour la saison prochaine ?

 

Premièrement de rejouer et de faire une saison complète comme pour tous les clubs amateurs.

Ensuite pour le Stade P un maintien en N3 et dans chacun des niveaux séniors (R2, R3 et D3)

 

 

 

 

Johann, nous le savons, tu as encore beaucoup d’amis chez les Noir et Or, n’aimerais-tu pas revenir évoluer avec eux un de ces jours ?

 

A la belote ou au palet, pourquoi pas, mais pas avec Jocelyn ou Johan.

 

 

 

Avez-vous quelque chose à ajouter pour clôturer cet entretien ?

 

A mes amis, mes connaissances et nos clients chez les Noir et Or, j’espère vous revoir très vite sur et au bord des terrains.

 

 

Réalisé par Justin JOSSET

diaporama o/n: 
1
type_actualite: 
Actualités générales

Pages