La qualification pour le Stade Pontivyen

Ce samedi avait lieu la rencontre, reportée du week-end précédent en raison des conditions climatiques, entre Dinan-Léhon et le Stade Pontivyen. En août dernier, les pontivyens étaient venus battre Dinan sur le score de 3-2, chose qu’ils voulaient rééditer pour ce match de Coupe de France

Dès les premières minutes, une chose était sûre, le terrain allait très vite se dégrader… Mais c’est Dinan qui tentait de prendre les choses en main, en possédant le ballon et en jouant assez haut pour empêcher Pontivy de sortir de sa moitié. Les occasions étaient donc pour les locaux mais Rolland auteur d’une très belle prestation empêchait Dinan de marquer. Une reprise acrobatique de Martin après un tir de Jégu (11’), un déboulé de Vermet (28’), ou encore une puissante tête de M’Bongue (32’) font partie des grosses occasions de cette première mi-temps mais le score restait nul et vierge à la pause (0-0).

Le Stade Pontivyen n'a rien lâché

Au retour des vestiaires, Dinan tentait de mettre énormément de pression dans le camp pontivyen, mais les morbihannais réussissaient à ne pas prendre de but malgré des occasions et notamment un énorme cafouillage dans leur surface. Quelques minutes après son entrée en jeu, Le Sergent s’en allait défier le gardien mais le jeune défenseur Denoual, voulant l’empêcher de trop s’approcher de son but, commettait la faute sur le premier cité. Carton rouge, coup franc et but de Le Sauce, sanction immédiate pour Dinan (0-1, 68’). Pontivy pouvait exulter avec ses supporters, venus en nombre et affichant un soutien à leurs joueurs du début jusqu’à la fin. Dinan tentait tout de même de revenir mais fort de ses valeurs, le club pontivyen ne lâchait rien. C’est bien le Stade Pontivyen qui jouera le 8ème tour de coupe de France face au FC Lorient à la maison.