Ils ont marqué la vie du Stade Pontivyen #11

Chers amis,

Ce samedi, toujours dans le cadre du centenaire et de notre rubrique « ils ont marqué la vie du Stade Pontivyen »
Rencontre avec Philippe ODY, ancien grand meneur de jeu et aujourd’hui supporter et suiveur des Noir et Or.
Joueur d’une période faste pour le club (victoire en coupe de Bretagne ...).
Bonne lecture à toutes et tous.

 

Bonjour Philippe, peux-tu te présenter ?

Bonjour, Philippe 48 ans marié avec Christelle, 3 enfants, 2 nageuses et 1 footballeur, nous habitons Croixanvec ( merci de regarder sur la carte).
Professionnellement, je travaille dans la logistique à Loudéac depuis 23 ans.

Quel a été ton parcours footballistique ?

3 grosses périodes,  ES Neulliac jusqu'à 17 ans ,ensuite Stade Pontivyen jusqu'à 27 ans ( avec un passage de qqs mois au FC Lorient ) et ensuite direction Loudéac pour plus entraîner que jouer ( genou capricieux ).

Au sujet de ton parcours Stadiste, peux-tu le décrire plus en détail s’il te plait ?

Au Stade Pontivyen, je suis arrivé en juniors et ensuite j'ai gravi petit à petit les niveaux ,si je me rappelle bien mon premier match en seniors c'est avec l'équipe C dans laquelle évoluait Alain Le Normand, Guy Picot...ensuite équipe B ( beaucoup de jeunes joueurs comme moi, donc intégration facile) et ensuite équipe première, au début avec Philippe Hėlary de temps en temps et puis beaucoup sous les "ordres" de Gilles Rolland. Que de joueurs, entraîneurs, dirigeants rencontrés depuis mon premier match en juniors...ce questionnaire me fait me rappeler de quelques personnes disparues comme Hugues Nohaic, Marcel Corniquel,Jean Euzenot...et de tous les autres que j'ai pu avoir la chance de rencontrer et que j'aurais peut-être pu revoir lors du centenaire...

Quel a été ton meilleur souvenir au club ?

Pas forcément la finale gagnée à Chantepie, pour moi ce sont les matchs qui se sont déroulés à Verdun avant cette finale, jouer La Montagne et EA GUINGAMP dans un stade plein et une ambiance exceptionnelle ( surtout après la victoire face à la Montagne 1-0 ,but de Dom Paitel)

Par enchainement, quel a été ton pire souvenir au club ?

À chaque fois que le coach me mettait sur le banc des remplaçants et le fait de ne pas avoir jouer le derby.

Le meilleur joueur que tu as côtoyé au Stade Pontivyen ?

Football = sport collectif, un joueur tout seul n'est pas grand chose sans le reste de l'équipe donc pas de réponse précise.

Plus personnel, Gilles ROLLAND t’as mentionné dans son 11 de légendes Stadiste, qu’est-ce que cela
représente pour toi ?

Très content,  et cela confirme que Gilles connaît très bien le football ( humour!!!)

Lorsque qu’on te parle du Stade Pontivyen, quels mots te viennent à l'esprit pour décrire le club ?

 Plaisir.Verdun. "Longs Manteaux ". Bar des Boulistes.

Que t’inspires le niveau sportif des différentes équipes du club actuellement ?

Un très bon niveau d'ensemble qui est super intéressant pour l'intégration des jeunes joueurs.

Si il y avait une saison à retenir pour le club, laquelle serait-elle pour toi ?

Sans hésiter 92/93.

As-tu quelques mots pour qualifier un siècle d'histoire autour du ballon rond au SP ?

Longévité. Bénévoles. Victoires.

As-tu une anecdote à raconter lors de ton passage au club ?

La première fois que Philippe Hėlary me titularise  avec  l'ėquipe1 , je rentre aux vestiaires à la mi-temps en exprimant mon mécontentement ( ce qui était rare...),Gilles L'Hostis m'a mis une grosse soufflante devant tout monde ( justifiée ) , je m'en souviens encore.

Peux-tu nous donner votre Onze De Légende Stadiste ?

Onze de légende, pour la donner il aurait fallu que je joue avec tous les joueurs ayant porté le maillot Jaune et Noir ...mais pour vous en donner une , je vais dire l'équipe qui a gagné la coupe de Bretagne en 93, mais dans cette équipe ne figure pas des joueurs comme Philippe Hėlary, Stéphane Lucas,Gérard Helio,Yannick Morice,Bruno Saliou...je pourrais en faire 10 onze de légende.

Enfin, as-tu un dernier message à passer au peuple Noir et Or ?

Vivement un retour "normal" sur les terrains.