AS, entre apprentissage et partage du savoir, le juste milieu !

Aurélien, c’est toi qui as initié cet exercice dans le but de mieux apprendre à connaître les joueurs, dirigeants et bénévoles du club. Cette semaine c’est ton tour…

 

 

Peux-tu nous retracer ton parcours ?

_"J’ai fait mes débuts à l’âge de 5 ans à l’Espérance de Bréhan où je suis resté pendant 4 années. Ensuite j’ai joué six ans à la GSI Pontivy, sur mes deux dernières années là-bas, j’étais au pôle espoir de Ploufragan la semaine tout en jouant pour le club le week-end. Puis je suis parti au FC Nantes où j’ai évolué durant quatre ans. Et maintenant je suis arrivé ici au Stade Pontivyen depuis juillet"

 

 

Tu arrives du FC Nantes, structure professionnelle. Quels sont tes ressentis (positifs et négatifs) en terme de changement au Stade Pontivyen ?

_"Effectivement après avoir évolué quatre années dans une structure pro, il est normal de connaître quelques changements. Une chose que j’apprécie beaucoup au Stade Pontivyen et que je retrouvais moins à Nantes, c’est ce côté familial en dehors du terrain, on se retrouve souvent après les matchs ensemble et ça permet d’être encore plus proches des uns et des autres et ainsi mieux se connaître.

Le changement auquel je m’attendais le plus était au niveau des infrastructures. A Nantes, on avait pas mal de terrains, de surfaces de jeu différentes, de moyens « techniques » à dispositions, chose qu’ici à Pontivy il y a moins. Et aussi en termes de moyens médicaux ou de récupération, nous avions la salle de muscu, les kinés, le docteur, le bain froid lorsqu’on le souhaitait, ici au Stade c’est à moi de trouver les éléments qui peuvent me faire récupérer du mieux possible. Par rapport à ça, pendant 4 ans je dois dire que oui,  j’étais dans le confort donc le fait d’avoir ce changement me permet d’évoluer aussi sur moi-même en me prenant en charge tout seul.

Enfin, dernier petit changement, c’est le fait d’avoir entraînement à 19H00 trois soirs par semaine (mardi, mercredi et vendredi) alors qu’à Nantes c’était soit le matin ou l’après-midi et cela, tous les jours. Mais l’adaptation s’est faite assez rapidement par rapport à tout ça donc c’est parfait"

 

 

Comment analyses-tu tes 6 premiers mois ?

_"Je pense que mes 6 premiers mois sont plutôt positifs dans l’ensemble. Le club a tout mis en place pour que je me sente bien dès le départ, ça été plus facile pour moi de m’adapter à ce nouvel environnement. C’est pourquoi je tenais à remercier le club et les joueurs pour avoir facilité mon intégration. Plus elle est rapide et plus sur le terrain on a la possibilité de s’exprimer au mieux.

C’était un nouveau monde pour moi puisque même si j’ai joué à Nantes (jusqu’en U19 Nat), je n’avais aucun match en sénior à mon actif en arrivant ici ce qui était donc tout nouveau pour moi. Il a aussi fallu que je m’adapte à un nouveau club, nouveau staff et à de nouveaux coéquipiers le plus rapidement possible pour pouvoir essayer de performer dès le départ. Et dans l’ensemble, je pense avoir plutôt fait un bon début de saison avec une petite période plus délicate fin novembre-début décembre mais je sens que je suis de mieux de mieux"

 

 

Tu es salarié au club en Contrat Civique, peux-tu nous en dire plus sur les différentes fonctions que tu occupes et les missions qui rythment tes semaines ?

_"J’ai principalement deux gros blocs d’activités. Deux blocs divisés en plusieurs sous-parties, je m’explique. Un premier bloc au bureau (siège du club) où j’aide principalement Fred Conan sur les différentes tâches administratives, je m’occupe également du site du club.

Le deuxième bloc consiste à entraîner les plus jeunes. Je suis sur différentes catégories U6/U7 (2x/semaine), U12/U13 (2x/semaine) et avec les U16/U17 (1x/semaine). Cette diversité de catégories me permet de voir débuter les plus petits à jouer au football à des U16/U17 qui sont bien rodés et qui ont seulement deux ou trois ans de moins que moi. De par mon expérience au FC Nantes, j’essaie de leur apporter des petites choses et des conseils. A présent je dois continuer à passer mes diplômes d’éducateur pour évoluer dans ce rôle-là également"

 

 

Ton intégration chez les Jaune et Noir semble s’être parfaitement déroulée. As-tu déjà des affinités avec un coéquipier ou des personnes du club ?

_"Je l’ai dit précédemment mais oui j’ai été et je me suis très bien intégré ici, je m’entends vraiment bien avec tout le monde que ce soit ceux de mon âge ou les plus anciens mais je vais en dire trois (Hugo Ntambwe, Boris Tanfin et Cécil Filanckembo)"

 

 

En décalé

 

Ton ou tes passe-temps en dehors du football ?

_"Des choses simples en profitant de ma famille, des amis ou en jouant à la playstation quand je suis de repos"

 

 

Le joueur le plus fort que tu aies côtoyé ?

_"Je vais dire Imran Louza, qui joue actuellement en ligue 1 avec Nantes. Je me rappelle qu’il avait vraiment tout le temps un coup d’avance sur nous"

 

 

Le joueur le plus fort que tu as affronté ?

_"Lorenzo Gonzalez qui jouait au Servette de Genève et que j’avais affronté avec Nantes lors d’un tournoi, il m’avait impressionné. Il est maintenant à Manchester City"

 

 

As-tu un club et un joueur que tu supportes (hormis le Stade Pontivyen) ?

_"Je suis toujours les résultats du FC Nantes mais depuis tout petit j’aime beaucoup l’Olympique Lyonnais. Cristiano Ronaldo est le joueur que je préfère"

 

 

La musique que t’écoutes ?

_"Je n’écoute pas de musiques particulières, on va dire que j’écoute les sons « du moment »"

 

 

A quelle émission télé aimerais-tu participer ?

_"Le Canal Football Club en tant que joueur invité pourquoi pas (rire)…"

 

 

La personnalité que tu aimerais ou que tu aurais aimé rencontrer ?

_"Je vais dire Cristiano Ronaldo. J’aimerai lui poser beaucoup de questions sur beaucoup de choses, notamment les choses qu’il met en place pour tout le temps performer et être toujours au top"

 

 

Ton plat préféré ?

_"Pour un sportif ce n’est pas le top mais de temps en temps un bon hamburger maison j’aime bien ou alors les pâtes carbo"

 

 

Lors de l’interview de la semaine dernière, Christophe Haguet (buteur émérite) voulait savoir pourquoi es-tu un si mauvais joueur ? Mais également, si les terrains du FC Nantes étaient mieux que ceux de Ste-Tréphine ?

_"Alors Chris, c’est tout simple, j’ai toujours cette envie de gagner, voilà pourquoi je suis un si mauvais joueur (rire).

Je vais répondre très positivement parce que cet été ça allait mais depuis 1 ou 2 mois, les terrains de Ste-Tréphine sont vraiment pas bon du tout. Jamais, depuis tout petit je ne me suis entraîné sur un terrain comme ça… On ne peut même pas travailler puisque rien qu’en faisant une simple conduite de balle ou une passe, il est difficile de garder la maîtrise mais bon, il faut s’adapter de toute façon. Donc oui les terrains du FC Nantes étaient mieux que ceux de Ste-Tréphine"

 

 

Tu connais la suite Aurélien, qui souhaites-tu lire la semaine prochaine et quelle question souhaites-tu lui poser ?

"Salut Hugo (Ntwambe), je voulais juste savoir si tu préfères m’acheter des canettes quand tu perds au #challengebarre ou si tu préfères t’acheter des petits paquets de bonbons pour toi ?"