Boris Tanfin annonce la fin de se son aventure au Stade

Direction l'Occitanie pour Boris TANFIN, la saison prochaine, Boris souhaite adresser un dernier message aux membres du club qu’il y a côtoyé durant des dernières saisons…

 

Une envie de quitter le navire Jaune et Noir ?

_"Ce n’est pas un choix sportif de quitter le Stade Pontivyen, c’est un choix personnel puisque je pars habiter en Occitanie, près de Montpellier. J’aurais pu faire les allers-retours mais ça aurait coûté cher au club"

 

Tu as trouvé un club ?

_"Pour le moment je suis sur le marché des transferts mais je suis en discussion avec certains clubs, en N3 et R1, pour rester le compétiteur que je suis. J’espère retrouver un club avec de belles valeurs comme le Stade Pontivyen"

 

Un souvenir mémorable ?

_"Le 32ème de finale de CDF contre Guingamp au Roudourou fait partie de mes meilleurs souvenirs. Vu du banc c’était vraiment un beau spectacle.

La victoire contre Avranches (un de mes anciens clubs) était pas mal non plus avec un match complet du début à la fin. 

Ah oui !! J’oubliais le fait d’avoir marqué le premier but de l’histoire du club en N3, ce n’est pas rien quand même"  

 

Des sourires malheureux parfois ?

"Malheureusement il n’y a pas que de bons souvenirs et ma rupture aux ligaments croisés est le pire de tous. Sur la deuxième saison, je n’ai joué que 2 petites minutes en amical... j’ai mis du temps à revenir et quand l’équipe est montée, je n’avais qu’un seul objectif. Jouer en N3"

 

Une ou plusieurs choses à retenir de ton passage au club ?

_"J’aurais plein de choses à dire mais pour faire court : L’ambiance du groupe seniors a été top avec l’intégration des petits jeunes grâce aux coachs. Il y a aussi les afters chez Phil et Géraldine à faire n’importe quoi et puis la dernière bière chez Greg et Laurence, qui dure des heures, à refaire le monde.

Je voulais remercier mes coéquipiers, les coachs, le président, les bénévoles, les supporters... Tous ceux qui font que le Stade Pontivyen est un club où l’on se sent bien. 

Merci à vous tous et bonne continuation et allez les jaune et noir!"

 

Bonne continuation à Boris, nous lui souhaitons le meilleur pour la suite.

 

Photo (ouest france)