Le blog de pierre

Ils ont marqué la vie du Stade Pontivyen #13
image_diaporama: 

Chers amis, 

Notre rubrique "ils ont marqué la vie du Stade Pontivyen" met en lumière ce samedi un jeune stadiste qui termine sa 16ème saison en Noir et Or. 

L'empathique et jovial Florian SEVENO se livre avec sa façon à lui, de rendre hommage aux nombreux bénévoles qui font le Stade Pontivyen.

Bonne lecture à toutes et tous et bon week-end.

 

Bonjour Florian, peux-tu te présenter s’il te plait pour ceux qui ne te connaissent pas très bien ?

Je vais avoir 35 ans, j’habite à Kergrist avec Marlène et mes 2 garçons Nino et Lenny et ma profession
est commercial.

Quel a été ton parcours footballistique ?

Je débute le foot au FC Naizin jusqu’en benjamins, puis je rejoins le Stade Pontivyen de -13 ans à -15
ans 1 ère année. Je passe ensuite 4 ans à la GSI puis 1 an à la St Colomban Locminé, avant de revenir au
Stade Pontivyen à l’âge de 20 ans.

Au sujet de ton parcours Stadiste, peux-tu le décrire plus en détail s’il te plait ?

Lors de mon retour en seniors, j’ai d’abord démarré en équipe B, puis intégré l’équipe A en DH en fin
de saison. Par la suite, je suis resté environ 4 saisons en équipe fanion (DSE et DSR). Puis, en équipe B
de la D1 à la DRH. Et enfin, ces dernières saisons en équipe C puis D depuis peu.

Tu as cette particularité rare d’avoir porté le brassard dans les 4 équipes seniors du Stade
Pontivyen, que cela t’inspire-t-il ?

J’ai toujours privilégié le collectif à ma réussite personnelle, mais c’est tout de même une
reconnaissance et une fierté pour moi d’avoir porté le brassard dans les 4 équipes seniors du Stade
Pontivyen.

Quel est ton meilleur souvenir au club ?

Pleins de bons souvenirs, avec les différentes montées, les parcours en coupe de France et Chaton,
mais peut-être une mention spéciale pour la victoire en coupe Chaton avec l’équipe B contre La
Montagne B sur leur terrain du Mané Braz.

Par enchainement, quel a été ton pire souvenir au club (s’il y en a un) ?

La descente de DSE en DSR.

Le meilleur joueur que tu as côtoyé au Stade Pontivyen ?

J’en retiens 2 qui techniquement étaient hors normes à leurs arrivées au club.
Fred LE GALLIARD avec ses flip-flaps et ses feintes de talonnades et Mohand LARBI capable de mettre
des petits ponts à n’importe qui et à n’importe quel moment.

Lorsque qu’on te parle du Stade Pontivyen, quels mots te viennent à l'esprit pour décrire le club ?

Une ambiance de District dans un club de National 3.

Que t’inspires le niveau sportif des différentes équipes du club actuellement ?

Historique !!!
Un grand respect à toutes les personnes qui ont œuvré et œuvrent toujours pour que le club soit à ce
niveau.

S’il y avait une saison à retenir pour le club, laquelle serait-elle pour toi ?

Comme beaucoup je pense, celle du match de coupe de France contre Guingamp avec la cerise sur le
gâteau du maintien en National 3 en fin de saison.

As-tu quelques mots pour qualifier un siècle d'histoire autour du ballon rond au SP ?

Le club a traversé les décennies en gardant toujours les valeurs humaines, de partage, d’humilité et
de convivialité qui font sa force.

As-tu une anecdote à raconter depuis que tu es au club ?

J’en ai beaucoup qui me viennent en tête mais (pour une fois) je préfère rester soft.
Match avec l’équipe D à GUELTAS la saison dernière :
Aucun gardien à notre disposition, à la demande de Coach Gillos (Gilles TISSAUD), Thomas LE
FORESTIER accepte gentiment de dépanner.
Seul problème... Personne n’a pensé à ramener des gants.
Thomas joue tout le match sans gant et vers la 80 ème minute, l’attaquant adverse s’exclame : « hey les
gars, le gardien n’a pas de gants ».
On gagne le match 3-0.

Comment envisages-tu ton avenir en Noir et Or ?

Sur du court terme, j’espère encore jouer quelques petites années en seniors, même si j’ai eu
quelques appels du pied de certains vétérans.
Continuer à participer et à donner de l’aide lors des différentes manifestations du club.
Et sur du long terme, j’espère accompagner mes 2 petits loups sur les terrains, s’ils décident de jouer
au foot bien sûr…

Peux-tu nous donner ton Onze De Légende Stadiste ?

J’aimerais mettre en lumière les femmes et les hommes de l’ombre et faire mon Onze de Légende
des bénévoles Stadistes :
1) Loulou LE MOUEL (un comble de faire des arrêts pour quelqu’un qui est très souvent aux
entrées)
4) Et 5) Freddy et Françoise MARTIN (une défense tout feu tout flamme)
2) et 3) Raymond et Christian KERLEAU (toujours la frite)
6) Christian LEPLEUX (pour son volume… de jeu)
8) Et 10) Didier TOUILLETTE et J-P GUILLEMET (les rois de la buvette)
7) Guy LOIZEAU (toujours dans les bons coups sur l’aile)

11) Yvette KERJEAN (Pour ses délicieuses galettes et ses merveilleux gâteaux du 1 er Mai)
9) ET capitaine Le regretté Aimé MORCELL (un râleur au grand cœur)
12) Et 13) Stéphane MAHO et Hervé HAMONIC (plus de place sur le terrain mais des supers
remplaçants)
14) Tous ceux que je n’ai pas cité et je m’en excuse.
Entraineur : Greg LE DOUR (pour te récompenser d’être ce fidèle adjoint depuis des années)
Adjoint : Gilles JULE (le retraité débordé)

Enfin, as-tu un dernier message à passer au peuple Noir et Or ?

Camarades,
Vous me manquez beaucoup et j’espère vous revoir très vite autour d’un bon « café froid ».

diaporama o/n: 
1
type_actualite: 
Actualités générales
Ils ont marqué la vie du Stade Pontivyen #12
image_diaporama: 

Chers amis, 

Avant-dernière rencontre ce week end dans le cadre du centenaire du Stade Pontivyen et notre rubrique 'ils ont marqué et ils marquent toujours la vie du Stade Pontivyen".

Le parcours d'un personnage des Noir et Or ce dimanche. Il a été joueur, coach (les deux en même temps aussi) puis désormais dirigeant investi. 

Jean-Pierre GUILLEMET et sa voix chaleureuse, reconnaissable entres toutes, sa bonhommie sympathique, se livre sur son parcours foottbalistique et Stadiste.

Bonne lecture à toutes et tous et bon dimanche !

 

Bonjour Jean-Pierre, pouvez-vous vous présenter ?

Bonjour à tous, je m'appelle Jean-Pierre GUILLEMET, j'ai 66 ans. Je suis marié et j'ai deux enfants. Je suis actuellement à la retraite et je réside à Pontivy.

Quel a été votre parcours footballistique ?

J'ai débuté en minimes à l'ES Baud à l'époque qui jouait en rouge et noir. En cadets à 16 ans, j'ai intégré l'équipe première en 70. J'ai eu l'honneur de jouer avec Jean GUENNEC qui a fait partie de la grande équipe du Stade dans les années 50.

En 77, je suis partis 2 saisons à l'AS ST Barthélémy. C'est d'ailleurs là bas que j'ai commencé à jouer en jaune et noir. C'était une équipe qui jouait très bien au ballon et le club était aussi un club familial qui était présidé par Noël MAHO.

Retour ensuite à l'ES Baud jusqu'en 86. Mon retour à Baud coincide avec un retour en DSR. Il faut savoir que de 70 à 77 avec Baud, j'ai connu la première division district, ensuite montée en PH, montée en DRH et donc pour finir la DSR.

Pour la petite histoire, pour mon dernier match en DSR avec Baud on jouait le dernier match de la saison contre la ST CO Locminé. Un défaite, on déscendait et une victoire, on se maintenait. A la fin du match on gagne 1-0 et je marque le but du maintien de la tête sur un corner pour mon dernier match.

J'ai un petit message pour Baud. C'est le club de coeur bien sûr. Il y avait une excellente ambiance, un bon état d'esprit, de la convivialité et surtout la 3ème Mi-temps était toujours bonne.

En 87, je dis donc bonjour au Stade Pontivyen acceuilli par un super président, Jean-Yves BODIOU. Je deviens alors joueur et coach de l'équipe C avec mon copain Roger ALLIO attaquant qui finissait toujours meilleur buteur.

Mais je ne peux pas oublier non plus mon dirigeant Raymond JUET.

L'ambiance était tellement bonne en équipe C que les joueurs qui jouaient dans les équipes supérieures voulaient y venir et y rester. Alors un jour Jean-Yves BODIOU à fini par venir me voir et me dire "Jean-Pierre tu as créé un club dans le club (humour)". Il y avait un ambiance éffectivement sympa;

J'ai arrêté de jouer à 40 ans en 1994. Jaurais pu encore continuer à jouer, c'était quand même moi qui faisais l'équipe (rire). Mais je me suis aperçu que les joueurs du banc avaient 20 ans de moins que moi. Alors j'ai dis STOP.

Nous avons réussis, avec une très belle équipe C, à monter jusqu'en première division district. Ca a été une grande fête. En 94 après avoir arrêté de jouer, j'ai coaché encore 3 saisons avant de totalement raccrocher.

Votre meilleur souvenir au club ? 

En 88-89 lorque les 4 équipes seniors sont montées.

Et aussi en 95. Montée de la C en D1 et de la A en DH.

Votre pire souvenir au club ?

J'en ai pas vraiment mais j'ai une pensée pour le décès de Hugues NOHAIC et Raymond JUET.

Le meilleur Joueur que vous ayez côtoyer au SP ?

Je dirais 2 joueurs. Le premier, Stéphane LUCAS pour sa technique et son élégance sur le terrain. Le second Greg LE DOUR pour sa niaque !

Lorsque l'on vous parle du SP, quels mots vous viennent à l'esprit pour
décrire le club ?

Plaisir de jouer au foot, solidarité et convivialité.

Que vous inspire le niveau sportif des différentes équipes du club
actuellement ?

Le niveau du club est exceptionnel ! Très bien structuré et nous sommes une bonne équipe de dirigeants bénévoles. Bien soudés.

S’il y avait une saison à retenir pour le club laquelle serait-elle pour vous ?

Saison de la montée en N3, avec la victoire en coupe chaton pour l'équipe B en prime.

Si vous aviez quelques mots pour qualifier un siècle d'histoire autour du
ballon rond au SP ?

Je dirais que le Stade Pontivyen est une grande famille. Je souhaite que le club reste bien soudé.

Avez-vous une anecdote à raconter lors de votre passage au club ?

Bien sûr, c'était lors d'un match avec l'équipe C contre La Garde du Voeux d'Hennebont. On gagne le match 2 à 1. A la fin du match, comme  d'habitude, on se donne rendez-vous sur le parking pour casser la croute et boire un coup. C'est à ce moment là qu'arrive l'arbitre du centre. Donc on lui propose gentillement un casse-croute. Il accepte volontier. Et c'est là qu'arrive l'équipe d'Hennebont qui nous voit casser la croute avec l'arbitre. Et du coup forcément il nous on dit "A oui d'accord, on comprend mieux maintenant !".

Pouvez-vous nous donner votre Onze De Légende Stadiste ?

                                                Olivier MAILLOT
                                                   Stéphane HUET
 

Julien GUEGUEN                   Greg LE DOUR                 Guillaume LE BRIS                     Gilles JULE

Jeff LIAR                                                                                                                               Thierry ROPERT

 

                                         Manu PRIELEC                       Toto STEPHANE

                                         Fred GIROLET                        Jean-Chistophe LE BERRE 

 

                                                                 Stéphane LUCAS 

                                                                 Philippe LE POETVIN

 

Philippe HELARY                                          Diego CLEDY                                                            Bertrand GUILLOUX

Dom PAITEL                                                Roger ALLIO                                                  Gerrard HELIO

 

Entraineur : Gilles ROLLAND                                             

Avez-vous un dernier message à passer au peuple jaune et noir ?

Et bien, j'espère que le bail de notre équipe première sera renouvellé en N3. Garder un bon état d'esprit, du respect pour tous. Et enfin, longue vie aux Noir et Or.

type_actualite: 
Actualités générales
Ils ont marqué la vie du Stade Pontivyen #11
image_diaporama: 

Chers amis,

Ce samedi, toujours dans le cadre du centenaire et de notre rubrique « ils ont marqué la vie du Stade Pontivyen »
Rencontre avec Philippe ODY, ancien grand meneur de jeu et aujourd’hui supporter et suiveur des Noir et Or.
Joueur d’une période faste pour le club (victoire en coupe de Bretagne ...).
Bonne lecture à toutes et tous.

 

Bonjour Philippe, peux-tu te présenter ?

Bonjour, Philippe 48 ans marié avec Christelle, 3 enfants, 2 nageuses et 1 footballeur, nous habitons Croixanvec ( merci de regarder sur la carte).
Professionnellement, je travaille dans la logistique à Loudéac depuis 23 ans.

Quel a été ton parcours footballistique ?

3 grosses périodes,  ES Neulliac jusqu'à 17 ans ,ensuite Stade Pontivyen jusqu'à 27 ans ( avec un passage de qqs mois au FC Lorient ) et ensuite direction Loudéac pour plus entraîner que jouer ( genou capricieux ).

Au sujet de ton parcours Stadiste, peux-tu le décrire plus en détail s’il te plait ?

Au Stade Pontivyen, je suis arrivé en juniors et ensuite j'ai gravi petit à petit les niveaux ,si je me rappelle bien mon premier match en seniors c'est avec l'équipe C dans laquelle évoluait Alain Le Normand, Guy Picot...ensuite équipe B ( beaucoup de jeunes joueurs comme moi, donc intégration facile) et ensuite équipe première, au début avec Philippe Hėlary de temps en temps et puis beaucoup sous les "ordres" de Gilles Rolland. Que de joueurs, entraîneurs, dirigeants rencontrés depuis mon premier match en juniors...ce questionnaire me fait me rappeler de quelques personnes disparues comme Hugues Nohaic, Marcel Corniquel,Jean Euzenot...et de tous les autres que j'ai pu avoir la chance de rencontrer et que j'aurais peut-être pu revoir lors du centenaire...

Quel a été ton meilleur souvenir au club ?

Pas forcément la finale gagnée à Chantepie, pour moi ce sont les matchs qui se sont déroulés à Verdun avant cette finale, jouer La Montagne et EA GUINGAMP dans un stade plein et une ambiance exceptionnelle ( surtout après la victoire face à la Montagne 1-0 ,but de Dom Paitel)

Par enchainement, quel a été ton pire souvenir au club ?

À chaque fois que le coach me mettait sur le banc des remplaçants et le fait de ne pas avoir jouer le derby.

Le meilleur joueur que tu as côtoyé au Stade Pontivyen ?

Football = sport collectif, un joueur tout seul n'est pas grand chose sans le reste de l'équipe donc pas de réponse précise.

Plus personnel, Gilles ROLLAND t’as mentionné dans son 11 de légendes Stadiste, qu’est-ce que cela
représente pour toi ?

Très content,  et cela confirme que Gilles connaît très bien le football ( humour!!!)

Lorsque qu’on te parle du Stade Pontivyen, quels mots te viennent à l'esprit pour décrire le club ?

 Plaisir.Verdun. "Longs Manteaux ". Bar des Boulistes.

Que t’inspires le niveau sportif des différentes équipes du club actuellement ?

Un très bon niveau d'ensemble qui est super intéressant pour l'intégration des jeunes joueurs.

Si il y avait une saison à retenir pour le club, laquelle serait-elle pour toi ?

Sans hésiter 92/93.

As-tu quelques mots pour qualifier un siècle d'histoire autour du ballon rond au SP ?

Longévité. Bénévoles. Victoires.

As-tu une anecdote à raconter lors de ton passage au club ?

La première fois que Philippe Hėlary me titularise  avec  l'ėquipe1 , je rentre aux vestiaires à la mi-temps en exprimant mon mécontentement ( ce qui était rare...),Gilles L'Hostis m'a mis une grosse soufflante devant tout monde ( justifiée ) , je m'en souviens encore.

Peux-tu nous donner votre Onze De Légende Stadiste ?

Onze de légende, pour la donner il aurait fallu que je joue avec tous les joueurs ayant porté le maillot Jaune et Noir ...mais pour vous en donner une , je vais dire l'équipe qui a gagné la coupe de Bretagne en 93, mais dans cette équipe ne figure pas des joueurs comme Philippe Hėlary, Stéphane Lucas,Gérard Helio,Yannick Morice,Bruno Saliou...je pourrais en faire 10 onze de légende.

Enfin, as-tu un dernier message à passer au peuple Noir et Or ?

Vivement un retour "normal" sur les terrains.

diaporama o/n: 
1
type_actualite: 
Actualités générales

Pages